SHARE

Alors que débute la Semaine d’actions contre le racisme et pour l’égalité des chances, le ministre responsable de la Lutte contre le racisme, M. Benoit Charette, invite l’ensemble des Québécoises et Québécois à s’engager et à lutter contre toute forme de racisme et à combattre les inégalités.

Mandaté dans cette nouvelle fonction depuis le 24 février dernier, le ministre Charette encourage les citoyennes et citoyens à profiter de cette semaine de sensibilisation pour échanger avec leurs proches et leurs collègues sur ces enjeux, qui concernent tout le monde. C’est un moment fort pour réfléchir à la portée de gestes quotidiens qui peuvent changer la donne et contribuer à cet idéal commun d’une société sans racisme.

Pour le gouvernement, le message doit être sans équivoque : le racisme, au Québec, c’est tolérance zéro. C’est d’ailleurs ainsi qu’est intitulé le rapport du Groupe d’action contre le racisme, qui a récemment présenté ses 25 recommandations. Le principal mandat du ministre est donc d’assurer la mise en œuvre d’une série d’actions prioritaires qui visent à enrayer le racisme et qui contribueront à la lutte légitime qu’il faut mener pour plus d’inclusion, de droit, de justice et de dignité.

Déjà, quelques recommandations du rapport ont récemment été mises en place, la première étant la nomination d’un ministre responsable de la lutte contre le racisme. Le 5 mars dernier, un investissement de plus de 19 millions de dollars a été annoncé pour des mesures en vue d’améliorer l’accès à la justice pour une clientèle issue de communautés inuites et des Premières Nations.

A également été annoncée la mise en œuvre de la mesure Prêts pour la reconnaissance des titres de compétences étrangers, soit un investissement de 4 millions de dollars. Cette mesure viendra soutenir les personnes formées à l’étranger dans leurs démarches de reconnaissance de leurs qualifications au Québec. L’intégration de tous ces travailleurs et travailleuses et de leur expertise assurera une relance économique durable et inclusive.

Avec cette nouvelle nomination et les travaux entrepris par le Groupe, le gouvernement intensifie et renforce les diverses initiatives déjà engagées par de nombreux ministères, qui contribuent, à maints égards, à bâtir une société sans racisme.

La lutte contre le racisme est l’affaire de toutes et tous

Au-delà de l’action gouvernementale, la lutte contre le racisme est l’affaire de tous les Québécois et Québécoises. La Semaine d’actions contre le racisme et pour l’égalité des chances, dont le thème annuel est Comment répondre au racisme à l’ère du numérique, propose, du 19 au 31 mars, une panoplie d’activités pour contrer les préjugés et l’ignorance. Il s’agit d’un moment privilégié pour réfléchir, échanger, débattre et sensibiliser sur cet enjeu de société. Le 21 mars figure également comme un moment particulier, puisque cette date a été décrétée, par l’Organisation des Nations Unies, comme la Journée internationale pour l’élimination de la discrimination raciale.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here