SHARE

La Chine a annoncé vendredi plusieurs nouvelles mesures pour aider les pays en développement à lutter contre la pandémie de COVID-19 et ses répercussions considérables, en s’engageant à contribuer 3 milliards de dollars au cours des trois prochaines années et à fournir davantage de vaccins.

CGTN : La Chine fait de nouveaux engagements pour aider les pays en développement à vaincre la COVID-19
CGTN : La Chine fait de nouveaux engagements pour aider les pays en développement à vaincre la COVID-19

S’adressant à travers un lien vidéo au Sommet mondial de la santé, le président chinois Xi Jinping a exhorté les principales économies du monde à remédier aux lacunes, à combler les failles et à renforcer les maillons faibles dans la lutte contre « la pandémie la plus grave du siècle ».

Le sommet était co-organisé par la Commission européenne et l’Italie, qui préside le Groupe des 20 (G20) cette année.

Le nombre de cas confirmés de COVID-19 dans le monde a dépassé 165 millions, avec plus de 3,4 millions de décès, selon les données de l’Université Johns Hopkins.

« Combler le fossé immunitaire »

« Il y a un an, j’ai proposé que les vaccins deviennent un bien public mondial, a déclaré M Xi. Aujourd’hui, le problème de la vaccination inégale s’est aggravé ».

Plus de 1,1 milliard de doses de vaccin COVID-19 ont été administrées à l’échelle mondiale, mais plus de 80 % d’entre elles ont été administrées dans des pays à revenu élevé et moyen supérieur, et seulement 0,3 % des vaccins ont été administrés dans des pays à faible revenu, a déclaré Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur général de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), au début du mois.

La Chine a fourni 300 millions de doses de vaccins au monde; elle a fourni gratuitement des vaccins à plus de 80 pays en développement qui en avaient un besoin urgent et a exporté des vaccins à 43 pays, a noté M Xi, ajoutant que la Chine fournira davantage de vaccins au mieux de ses capacités.

La Chine soutient ses entreprises de vaccins dans le transfert de technologies vers d’autres pays en développement et dans la réalisation de productions conjointes avec eux, a-t-il ajouté.

Réaffirmant le soutien de la Chine à la levée des droits de propriété intellectuelle sur les vaccins COVID-19, il a déclaré que le pays « soutient l’Organisation mondiale du commerce et d’autres institutions internationales dans la prise d’une décision rapide sur cette question ».

Il a proposé la création d’un forum international sur la coopération en matière de vaccins afin de promouvoir une distribution juste et équitable des vaccins dans le monde.

« Nous devons faire preuve de justice et d’équité alors que nous nous efforçons de combler le fossé immunitaire, a souligné M Xi. Il est impératif pour nous de rejeter le nationalisme en matière de vaccins et de trouver des solutions aux problèmes concernant la capacité de production et la distribution des vaccins, afin de rendre les vaccins plus accessibles et abordables dans les pays en développement. »

Un soutien financier accru

La Chine a déjà fourni 2 milliards de dollars pour aider les pays en développement à faire face à la COVID-19; elle a envoyé des fournitures médicales à plus de 150 pays et 13 organisations internationales, fournissant plus de 280 milliards de masques, ainsi que 3,4 milliards de combinaisons de protection et 4 milliards de trousses de test au monde, selon M Xi.

« La Chine fournira une aide internationale supplémentaire de 3 milliards de dollars au cours des trois prochaines années pour soutenir l’intervention à la COVID-19 et à la reprise économique et sociale dans d’autres pays en développement », a-t-il annoncé.

M Xi, le dirigeant du plus grand pays en développement du monde, a mentionné 11 fois les « pays en développement » dans un discours qui a duré moins de sept minutes, invitant les membres du G20 à en faire davantage pour les aider et répondre à leurs préoccupations.

« La Chine met pleinement en œuvre l’Initiative de suspension du service de la dette du G20 pour les pays les plus pauvres et a jusqu’à présent reporté le remboursement de la dette de plus de 1,3 milliard de dollars, soit le montant de report le plus élevé parmi les membres du G20 », a-t-il affirmé.

Il est essentiel que les membres du G20 continuent de soutenir les pays en développement par des moyens comme la suspension de la dette et l’aide au développement, a déclaré le président chinois.

M Xi est allé plus loin en invitant à améliorer le système de gouvernance mondiale. Les pays du G20 devraient renforcer et exploiter le rôle des Nations Unies et de l’OMS et améliorer le système mondial de prévention et de contrôle des maladies, a continué le président chinois.

« Il est important que nous maintenions l’esprit d’une vaste consultation, d’une contribution conjointe et d’avantages partagés, que nous tenions pleinement compte des points de vue des pays en développement et que nous reflétions mieux leurs préoccupations légitimes », a-t-il ajouté.

M Xi a réitéré son appel à la solidarité et à la coopération dans la lutte contre la COVID-19 et la construction d’une communauté mondiale de la santé pour tous.

« La pandémie nous rappelle encore une fois que nous, l’humanité, nous nous levons et nous tombons ensemble avec un avenir commun, a-t-il dit. Nous devons défendre la vision qui consiste à fonder une communauté mondiale de la santé pour tous, à surmonter cette période difficile par la solidarité et la coopération et à rejeter fermement toute tentative de politiser, d’étiqueter ou de stigmatiser le virus ».

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here