SHARE

La Ville de Montréal et l’Arrondissement de Montréal-Nord  condamnent vigoureusement toute présence, dans leurs pratiques de gestion, de discrimination basée sur la race, l’origine ethnique ou tout autre motif discriminant. En ce sens, ces parties annoncent qu’elles ont débuté la mise en œuvre d’un plan d’action destiné à assurer un traitement équitable et respectueux des employé.e.s dans les pratiques de gestion qui ont trait aux mouvements de personnel, tant en matière d’octroi de statut permanent que d’affectation ou d’accès à une formation qualifiante.

L’arrondissement s’est engagé à trouver et mettre en place des solutions qui contribueront à implanter des procédures normalisées et des communications transparentes, exemptes de toute pratique discriminatoire, qui permettront de garantir :

  • un climat de travail sain et respectueux,
  • de même qu’une meilleure équité dans le développement des carrières des employés, à tous les niveaux.

Les services suivants de la Ville sont mis à profit dans la réalisation de ce plan d’action :

  • le Contrôleur général (le Contrôleur),
  • la direction des Ressources humaines,
  • le Service de la diversité et de l’inclusion,
  • et le Bureau de la Commissaire à la lutte au racisme et aux discriminations systémiques (le Bureau).

Deux rapports, une conclusion

Rappelons qu’à la suite d’allégations de discrimination en ce qui a trait, notamment, aux procédures d’octroi de statut permanent pour certains postes de chauffeurs pour les employés cols bleus, un examen externe objectif des pratiques de gestion de l’arrondissement de Montréal-Nord avec ses employé.e.s cols bleus a été lancé.

L’Arrondissement avait en effet demandé au Contrôleur et au Syndicat des Cols bleus regroupés de Montréal, section locale 301 (le Syndicat) de travailler de manière collaborative à cet examen. Le Contrôleur et le Syndicat ont reçu, il y a quelques semaines, les rapports des experts qu’ils avaient mandatés. Ces rapports confirment tous deux la présence de pratiques de discrimination systémique, notamment en ce qui a trait à des biais implicites et explicites qui ont interféré dans le processus de dotation de chauffeurs de camionnettes, dénoncés en 2019.

La Ville et l’Arrondissement s’engagent à appliquer les recommandations effectuées dans ces rapports et souhaitent que le Syndicat poursuive avec eux cette importante démarche.

«Serge Lamontagne, directeur général de la Ville affirme vouloir mobiliser toutes les forces et les expertises des services centraux du Service des ressources humaines, du Service de la diversité sociale, du Bureau de la Commissaire de lutte au racisme et à la discrimination systémique en plus du Contrôleur général en appui à l’arrondissement Montréal-Nord dans la mise en oeuvre de son plan d’action. Les services de la ville centre agiront conjointement et solidairement afin de mettre en place des actions fortes qui assureront des milieux de travail sains et sécuritaires, exempts de discrimination et de racisme, dans toutes les unités de la Ville. »

Pour Rachel Laperrière, directrice de l’arrondissement : « Nos employés cols bleus sont au cœur de la prestation de services essentiels à la population. Depuis le début de la pandémie, ils sont fidèles au poste malgré un contexte de travail stressant. Ils méritent pleinement que nous apportions des réponses à chacune des situations problématiques et à chacune des recommandations des rapports. »

Reconnaître le racisme et les discriminations systémiques pour assurer une équité et des milieux inclusifs

Au cours des dernières années, la Ville de Montréal a établi des mesures de Diversité Équité Inclusion en mettant en place des objectifs ambitieux d’embauche des groupes visés. Cependant, comme le soulignent les recommandations de l’OCPM, il reste encore beaucoup à faire pour assurer les recrutements à des postes de cadres, une inclusion réelle dans les milieux et une saine gestion des processus de plaintes internes.

L’embauche volontaire et enthousiaste doit s’accompagner de pratiques d’inclusion et d’un traitement juste et équitable de tous ces employé.e.s, et de la possibilité pour toutes et tous de progresser dans leur carrière. Le plan d’action mis en œuvre avec l’Arrondissement contribuera à relever ce défi.

À cet effet, la Ville mettra à profit l’expertise particulière du Bureau pour élaborer des mesures à mettre en place suite aux recommandations contenues dans les rapports.

« Comme dans toutes les unités et territoires de la Ville de Montréal, nous sommes présents pour accompagner la transition inclusive de l’administration. À Montréal-Nord, le Bureau accompagnera la démarche qui reconnaît les enjeux vécus par les employé.e.s. Nous nous attellons collectivement à élaborer ce plan de travail avec rigueur et sérieux », selon la commissaire Bochra Manaï.

Rappelons que l’Arrondissement travaille, avec ses employé.e.s, pour mettre en place des procédures qui garantissent qu’ils soient toutes et tous traité.e.s de façon équitable.

Au cours de la dernière année, il a par exemple :

  • procédé, avec une firme d’experts, à l’examen de ses pratiques de dotation (l’élément déclencheur des dénonciations des cols bleus);
  • apporté des changements importants dans certains des processus de dotation;
  • mis en œuvre un chantier d’amélioration continue sur les mouvements de personnel (dotation, formation, affectations, affichage et admissibilité), en collaboration avec le Syndicat;
  • créé un nouveau forum d’échanges (le CIRI) sur le climat de travail avec ses employés cols bleus et leurs gestionnaires;
  • formé ses gestionnaires en développement de compétences interculturelles;
  • formé et accompagné ses gestionnaires sur leurs responsabilités légales en matière de gestion d’équipes diversifiées;
  • amorcé un diagnostic complet de la fonction « ressources humaines ».

Ce travail collaboratif entre l’Arrondissement et la Ville, avec la participation du Syndicat, est une démarche novatrice en matière de relations de travail. Elle témoigne de la capacité des parties à adopter de nouvelles façons pour faire face à des enjeux de l’heure.

SOURCE Arrondissement de Montréal-Nord (Ville de Montréal)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here