L'opposition officielle en mode solution pour reprendre le contrôle de l'immigration temporaire

- André A. Morin, député de l'Acadie et porte-parole de l'opposition officielle en matière d'immigration, de francisation et d'intégration

Publié  50 Vues actualisé 3 journées depuis

Face à la perte de contrôle complète de la CAQ en matière d'immigration, le porte-parole de l'opposition officielle en matière d'immigration, de francisation et d'intégration, André A. Morin, propose que le Québec rapatrie la gestion du Programme de mobilité internationale afin d'y appliquer les critères de sélection du Québec. Ce programme est actuellement géré exclusivement par le gouvernement fédéral.

André A. Morin (Crédit photo: Maxime Rioux) (Groupe CNW/Aile parlementaire du Parti libéral du Québec)

Le député libéral de l'Acadie fait cette proposition à l'aube d'une rencontre des premiers ministres fédéral et provincial sur l'immigration prévue, ce lundi. Il estime qu'il est possible de reprendre le contrôle de ce programme sans devoir rouvrir l'entente Gagnon-Tremblay-McDougall de 1991.

Par ailleurs, alors que le Québec a cruellement besoin des travailleurs étrangers temporaires pour donner les services à la population et combler la pénurie de main-d'œuvre, l'opposition libérale déplore que la CAQ attribue constamment tous les maux aux immigrants.


Votre réaction?

0
LOL
0
LOVED
0
PURE
0
AW
0
FUNNY
0
BAD!
0
EEW
0
OMG!
0
ANGRY
0 Commentaires