Trudeau visite Kyiv, en Ukraine

Le Canada continuera de soutenir l'Ukraine et le peuple ukrainien qui luttent contre l'autoritarisme et qui défendent leurs libertés, leur démocratie et leur mode de vie, selon le gouvernement Trudeau.

Publié  2,492 Vues actualisé 2 années depuis

Le premier ministre Justin Trudeau s'est rendu dimanche à Kyiv, en Ukraine, où il a rencontré le président Volodymyr Zelenskyy. La vice-première ministre, Chrystia Freeland, et la ministre des Affaires étrangères, Mélanie Joly, accompagnaient le premier ministre.

Plus tôt aujourd'hui, le premier ministre, la vice-première ministre et la ministre des Affaires étrangères ont participé à une cérémonie de lever du drapeau pour marquer la réouverture de l'ambassade du Canada en Ukraine. L'ambassadrice Larisa Galadza, entourée d'une équipe de collaborateurs, reprendra les activités diplomatiques à Kyiv, en Ukraine, alors que notre pays y rétablit graduellement sa présence et ses services diplomatiques dans leur intégralité. Jusqu'à nouvel ordre, les services consulaires et d'immigration continueront d'être assurés en Pologne et dans de nombreuses autres villes européennes de la région.

Le premier ministre Trudeau s'est également rendu à Irpin, où il a pu témoigner personnellement de la brutalité meurtrière de la guerre menée par la Vladimir Poutine. Les forces russes ont terrorisé et tué des civils et aussi détruit des maisons et des quartiers. Le Canada mène des efforts pour tenir les forces russes responsables de crimes de guerre et des violations flagrantes des droits de la personne. En même temps, le premier ministre a pu ressentir la détermination et la résilience des Ukrainiens, qui, malgré les attaques de la Russie, réussissent à conserver Kyiv avec force et fierté.

Lors d'une réunion bilatérale, le premier ministre et le président Zelenskyy ont discuté des liens de longue date qui unissent leurs deux pays, de la situation en Ukraine et de la nécessité d'une aide internationale supplémentaire, notamment sur les plans humanitaire, financier et militaire. Les deux dirigeants ont également discuté des mesures adoptées à l'échelle mondiale pour imposer des sanctions sévères et durables à la Russie en réaction à l'invasion de l'Ukraine par le président Poutine. Le premier ministre Trudeau a réitéré le soutien indéfectible du Canada à l'Ukraine et son engagement soutenu à l'aider de toutes les manières possibles.

Aujourd'hui, le premier ministre a annoncé des mesures et des investissements supplémentaires pour poursuivre son soutien à l'Ukraine, notamment :

l'apport d'une aide militaire supplémentaire de 50 millions de dollars, qui s'ajoute aux contributions récentes en matière de pièces d'artillerie, de munitions et de véhicules blindés légers de conception civile, et qui prend la forme de :

18 caméras pour drones, y compris l'assistance technique et les réparations

15 millions de dollars en images satellitaires à haute résolution

jusqu'à 1 million de dollars en armes légères et munitions connexes

des munitions supplémentaires pour les obusiers M777;

l'affectation de 25 millions de dollars, provenant de la contribution de 100 millions de dollars du Canada pour l'aide humanitaire dans la région, au Programme alimentaire mondial afin d'assurer la sécurité alimentaire en Ukraine;

une contribution de 10 millions de dollars pour soutenir les activités liées aux droits de la personne, à la société civile et au déminage en Ukraine, répartis comme suit :

1,5 million de dollars au Fonds pour la paix et l'aide humanitaire d'ONU Femmes;

2,5 millions de dollars au HCR pour la surveillance, la documentation et l'évaluation des violations des droits de la personne;

775 000 dollars à l'organisme Front Line Defenders pour soutenir les activistes et les organisations de défense des droits de la personne;

Jusqu'à 2 millions de dollars au German Marshal Fund des États-Unis pour soutenir les acteurs de la société civile en danger;

Jusqu'à 1,15 million de dollars en soutien numérique d'urgence pour la société civile en Ukraine;

2 millions de dollars à HALO Trust pour des interventions d'urgence liées à la lutte contre les mines.

Le premier ministre a également annoncé son intention de lever temporairement les tarifs douaniers sur les importations ukrainiennes pour une période d'un an, et fait savoir que le Canada imposera de nouvelles sanctions en vertu du Règlement sur les mesures économiques spéciales visant la Russie. Ces nouvelles mesures, qui s'ajoutent à celles annoncées le 27 avril 2022, consistent à :

imposer des sanctions visant 21 individus russes supplémentaires, dont des oligarques et des proches du régime russe;

sanctionner 19 individus dans le secteur de la défense russe et cinq entités pour avoir fourni un soutien indirect ou direct à l'armée russe.

Les sommes et les mesures annoncées aujourd'hui s'ajoutent à celles que le Canada a déjà consenties cette année. Depuis février 2022, le Canada a alloué 245 millions de dollars en aide humanitaire et plus de 131 millions de dollars en équipement militaire défensif. En outre, dans son Budget 2022, le Canada prévoit de consentir 1 milliard de dollars sous forme de prêts par l'intermédiaire du compte administré par le FMI pour l'Ukraine. Cette somme s'ajoute aux 620 millions de dollars de prêts bilatéraux déjà consentis à l'Ukraine, dont 500 millions ont déjà été versés. Le Budget 2022 prévoit également une aide militaire supplémentaire de 500 millions de dollars. Les sanctions annoncées aujourd'hui viennent renforcer celles qui ont déjà été imposées à plus de 1 000 individus et entités de la Russie, de l'Ukraine et du Bélarus depuis le 24 février 2022.

Au cours de sa visite, le premier ministre Trudeau et le président Zelenskyy ont participé à une réunion des dirigeants du G7. Conjointement avec les dirigeants du G7, le premier ministre et le président ont commémoré la fin de la Seconde Guerre mondiale en Europe. En outre, les dirigeants ont condamné la guerre non provoquée, injustifiable et illégale du président Poutine, ainsi que les attaques atroces de la Russie contre des civils et des infrastructures civiles. Le G7 a réitéré son ferme soutien militaire, financier et diplomatique à l'Ukraine et s'est engagé à éliminer progressivement la dépendance à l'égard de l'énergie russe, à imposer des sanctions supplémentaires, à combattre la propagande russe et à trouver des solutions aux enjeux internationaux découlant de la guerre du président Poutine, notamment en ce qui concerne la sécurité alimentaire mondiale.


Votre réaction?

0
LOL
0
LOVED
0
PURE
0
AW
0
FUNNY
0
BAD!
0
EEW
0
OMG!
0
ANGRY
0 Commentaires