Le Canada, pays de la distraction au volant selon un sondage de la CAA

Le sondage de la CAA a été mené du 24 novembre au 2 décembre 2021 auprès de 2 009 Canadiens. Un échantillon probabiliste de même taille aurait conduit à une marge d'erreur de ± 2,19 %, 19 fois sur 20.

Publié  2,648 Vues actualisé 2 années depuis

Un sondage publié aujourd'hui par l'Association canadienne des automobilistes (CAA) nous apprend que près de 8 Canadiens sur 10 (79 %) admettent céder à la distraction au volant. Parmi les grandes sources de distraction nommées, on trouve les technologies intégrées aux véhicules, comme le téléphone, la console de contrôle et les commandes vocales.

« La distraction au volant est déjà la première source de collisions au pays, mais les raisons ne sont plus les mêmes qu'avant », explique Ian Jack, vice-président aux affaires publiques de la CAA. « Les nouvelles technologies présentes dans les véhicules ont certes un côté pratique et peuvent même rendre la conduite plus sécuritaire globalement, mais la combinaison de toutes ces fonctions technologiques multiplie aussi les possibilités de distraction. »

Voici, par ordre d'importance, les sources de distraction nommées par les Canadiens dans ce récent sondage de la CAA : manger et boire au volant, se servir de la console du véhicule, utiliser les commandes vocales, utiliser son téléphone.

« On ne peut pas éliminer toutes les distractions », concède Ian Jack. « Mais pour leur propre sécurité comme pour celle des autres sur la route, la CAA invite les conducteurs à réduire au maximum les distractions avant de se mettre en route. Programmer sa destination, vérifier les fonctions de sécurité, couper les notifications du cellulaire : voilà autant de choses qu'on peut faire en amont pour éviter les distractions quand on conduit. »


Votre réaction?

0
LOL
0
LOVED
0
PURE
0
AW
0
FUNNY
0
BAD!
0
EEW
0
OMG!
0
ANGRY
0 Commentaires