Nouveau record de production : 211 millions de livres de sirop d'érable en 2022

Les Producteurs et productrices acéricoles du Québec (PPAQ) représentent les intérêts de 13 300 acériculteurs et acéricultrices et de plus de 8000 entreprises acéricoles.

Publié  11,986 Vues actualisé 2 années depuis

 L'enquête annuelle pilotée par le Groupe AGÉCO auprès des producteurs et productrices acéricoles révèle que la récolte du printemps fracasse un nouveau record cette année.  Les 211 295 669 de livres de sirop d'érable produits en 2022, soit un rendement moyen de 4,26 livres de sirop d'érable par entaille, permettront notamment de poursuivre le renflouement de la réserve stratégique et de répondre à la hausse de la demande à l'international.

« Après une récolte moyenne l'an dernier, nous envisageons l'avenir de l'acériculture avec optimisme. Ce record de production, on le doit à des conditions météo exceptionnelles dans plusieurs régions, mais aussi au savoir-faire des producteurs et productrices. Nous n'avons pas chômé ces derniers mois pour produire un sirop d'érable de qualité », a expliqué monsieur Luc Goulet, président des Producteurs et productrices acéricoles du Québec (PPAQ), rappelant que le précédent record pour la récolte de sirop d'érable, établi en 2020, s'élevait à 175 millions de livres.

Cette bonne nouvelle s'ajoute aux résultats des ventes qui ont elles aussi atteint de nouveaux sommets. Les PPAQ ont enregistré l'année dernière des ventes de 180,2 millions de livres de sirop d'érable, soit une croissance de 22 % versus l'année précédente. Les exportations canadiennes de sirop d'érable se sont quant à elles élevées à 160,78 millions de livres, une hausse de 20,7 % par rapport à 2020. 

200 000 hectares réclamés en terres publiques pour l'acériculture

Luc Goulet souligne toutefois qu'il faut poursuivre les efforts pour protéger l'avenir de l'acériculture : « Nous maintenons notre objectif de renflouement de la réserve qui a été particulièrement sollicitée en 2021. Nous continuerons par ailleurs de faire pression sur le Gouvernement du Québec pour qu'il prenne conscience de l'importance des terres publiques dans la croissance future de la production de sirop d'érable ».

Rappelons que lors de leur assemblée générale annuelle du 25 mai dernier les PPAQ ont réitéré au ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs, Pierre Dufour, l'importance de protéger 200 000 hectares de forêts publiques à potentiel acéricole. Ils se sont aussi à nouveau opposés à la nouvelle norme d'entaillage à 24 centimètres qui retirerait 1,8 million d'entailles sur les 9 millions présentement en exploitation sur les terres de la couronne.

L'enquête téléphonique du Groupe AGÉCO a été menée auprès des propriétaires de 1262 entreprises acéricoles du 25 avril au 17 mai 2022. Le degré de précision est de ±5,2%, 19 fois sur 20.


Votre réaction?

0
LOL
0
LOVED
0
PURE
0
AW
0
FUNNY
0
BAD!
0
EEW
0
OMG!
0
ANGRY
0 Commentaires